Enfermement maximum

Le projet de loi sur la récidive présenté par la ministre de la Justice, Rachida Dati, doit être débattu au Sénat le 5 juillet. En faisant de la prison la peine centrale, il renverse le système judiciaire français.

Voilà deux ans que le torchon brûle entre les juges et Nicolas Sarkozy. Au lendemain des émeutes de novembre 2005, le Président, alors ministre de l'Intérieur, a ouvert le feu en accusant les magistrats de laxisme et en dénonçant l'impunité des mineurs récidivistes. Quelques mois plus tard, profitant de l'émotion suscitée par deux affaires criminelles, il appelait à faire « payer » les juges, auxquels il imputait l'augmentation de la violence dans les quartiers sensibles. Cette affaire va bien au-delà de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.