Glaciation

Avec « Boxer »,The National
livre un nouvel album désolé et difficile d’accès.

Faut-il conseiller d'écouter ce disque ? Faut-il conseiller un disque auquel on a résisté lors des deux premières écoutes ? Oui, parce qu'il reste l'oeuvre d'un des groupes les plus intéressants du moment, dont on ne peut mettre en doute ni l'intégrité, ni la qualité, ni la cohérence. Une cohérence poussée ici jusqu'à un extrême quelque peu problématique. Boxer ressemble à une forteresse intime imprenable, et ce mur érigé par un excès de noirceur qui se dresse devant l'auditeur marque sans doute aussi un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents