La peau de bagnole

DESMAZES/AFP « Attention, chair fragile », « automotodébiles », « atrophiés de l'effort », etc. Les « cyclonudistes », slogans peints sur les espaces ainsi dégagés, ont défilé par centaines à Madrid (photo), Londres, Montréal, Mexico pour protester contre les méfaits de la bagnole. Exhibition interdite au Cap, et seulement autorisée sans nudité à Paris. Certains courageux ont bravé l'oukase, et cinq militants ont été coffrés pour « exhibition sexuelle » ! Legouvernement, dans sa grande sagesse,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents