« Le service minimum va aggraver la situation »

Jean-Marc Fontaine, membre du bureau fédéral de SUD-Rail, explique en quoi le service minimum dans les transports est inapplicable. Vous invoquez deux arguments contre la mise en place du service minimum : il existe déjà et il est techniquement impossible à mettre en place. N'est-ce pas contradictoire ? Jean-Marc Fontaine : Le service minimum prévu par la SNCF est différent de celui voulu par Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, la SNCF arrive à gérer un flux « régulier » de trains en cas de grève. Elle mène une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.