L’éducation au placard

Centrée sur le tout-carcéral, la nouvelle loi sur la récidive remet en cause l’individualisation de la peine, le rôle du juge et la primauté de l’éducatif sur le répressif. Décryptage.

Ingrid Merckx  • 21 juin 2007 abonné·es

Que dit le texte ?

Présenté en Conseil des ministres le 13 juin par Rachida Dati, l'« avant-projet de loi tendant à renforcer la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » balaie deux sujets connexes : l'instauration de peines planchers et le durcissement de la réponse judiciaire pour les mineurs délinquants. Il s'applique à tous les auteurs de crimes et délits punis de plus de trois ans d'emprisonnement, dès l'âge de 13 ans, et prévoit la mise en place de peines minimales d'emprisonnement de l'ordre du tiers du maximum prévu pour l'infraction. Par exemple, pour un vol simple, la peine encourue ne pourra être inférieure à un an en état de récidive. Suit une grille : deux ans pour cinq ans encourus, trois ans pour sept ans encourus, etc. L'article 3 modifie l'ordonnance du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante : pour les 16-18 ans, l'atténuation de la peine, qui était la règle, devient une exception qui devra être spécialement motivée par le juge. Le Conseil d'État a avalisé ce texte, mais en faisant part d'une « réserve d'interprétation » sur la justice des mineurs.

Surenchère législative

Premier texte proposé par le nouveau gouvernement, cet avant-projet de loi ajoute encore à la débauche législative ­ une dizaine de lois en quatre ans ­ que l'on doit à Nicolas Sarkozy depuis 2002 en matière de sécurité. La nouvelle loi était-elle

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes

Pour aller plus loin…

« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »
Entretien 28 février 2024 abonné·es

« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »

Dans son livre Les Choses sérieuses, la sociologue Isabelle Clair enquête sur les amours adolescentes et examine la manière dont filles et garçons entrent en relation.
Par Hugo Boursier
Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta
Enquête 28 février 2024 abonné·es

Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta

Si les politiques publiques contre le harcèlement scolaire ont été renforcées, celles contre les agressions entre élèves demeurent confidentielles. Elles laissent les personnels dépourvus de cadre et les victimes souvent seules face à leur traumatisme.
Par Pierre Jequier-Zalc
Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet
SNU 27 février 2024

Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet

Dans une publication sur X (ex-Twitter) de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Hérault, rapidement supprimée, des jeunes volontaires du SNU célébraient leur fin de séjour de cohésion par une chorégraphie au son d’un gospel. L’an dernier, dans ce centre, un intervenant extérieur a appris à des jeunes à tirer au pistolet.
Par Hugo Boursier
À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »
Reportage 23 février 2024 abonné·es

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »

Malgré le manque de moyens et le désert médical dont souffre le département du Cher, la petite équipe de ce centre hospitalier essaie de soulager la douleur des patients en fin de vie.
Par Hugo Boursier