« Les États-Unis veulent remodeler la région »

Chercheur à l’Institut
de relations internationales et stratégiques, Barah Mikaïl* analyse
les derniers événements au Liban.

Comment analysez-vous la décision de l'ONU de créer un tribunal international pour juger les assassins de l'ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, tué en février 2005 ? Barah Mikaïl : La décision d'un tel tribunal par l'ONU pourrait être légitime si les assassins étaient retrouvés. Mais, aujourd'hui, nous avons le contenant sans le contenu. Qui va être jugé ? On l'ignore. Le juge avait d'ailleurs demandé que sa mission soit prolongée jusqu'en 2008. Le mieux aurait été d'attendre ses conclusions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.