« On fait l’inverse de ce qu’il faudrait faire »

Responsable Île-de-France du SNPES-PJJ/FSU, Carlos Lopez revient sur l’ouverture de centres pénitentiaires pour mineurs.

Deux établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) ont été inaugurés la semaine dernière à Lauvaur (Tarn) et à Meyzieu (Rhônes-Alpes). Que dire de la création de ces structures ? Carlos Lopez : La loi Perben de 2002 prévoyait l'ouverture de sept EPM en France. Celui de Lauvaur, le premier à ouvrir, a été inauguré le 11 juin. En région parisienne, où deux EPM vont ouvrir, près de Meaux (Seine-et-Marne) et à Porcheville (Yvelines), plus de cinq structures d'hébergement ont fermé ces trois dernières…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.