Quatre mois ferme, pour la peine…

Un jeune participant aux manifestations du 6 mai, place de la Bastille, est incarcéré à Fleury-Mérogis. Ses amis se mobilisent et dénoncent une injustice. Romain a-t-il été condamné pour l’exemple ?

Xavier Frison  • 7 juin 2007 abonné·es
Quatre mois ferme, pour la peine…

Ah ! Paris, sa place de la Bastille, ses cafés... et ses arrestations arbitraires. Romain, un journaliste de 29 ans spécialisé dans la musique, connaît la douceur de cette place, carrefour branché du Marais et du XIe arrondissement. Depuis le 6 mai, il sait aussi qu'une vie peut, en un instant, y basculer. Ce soir-là, il est environ 22 heures quand il arrive à la Bastille, accompagné de ses amis Laure, Guilhem, Marie et Mehdi. Comme nombre de leurs concitoyens, les cinq jeunes gens baladent leur spleen dans les rues de la capitale, peu après l'annonce des résultats du second tour de la présidentielle. Ils ont la trentaine,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes