Remake

George Bush et Vladimir Poutine jouent un mauvais remake de la guerre froide. Le président américain prévoit d'installer un « bouclier antimissile » en République tchèque et en Pologne. Le président russe réplique en menaçant de tourner ses missiles vers l'Europe. Paradoxalement, c'est le second qui suscite l'indignation dans nos gazettes. Or, sa menace est plus politique que destinée à être mise à exécution. Ce qui n'est pas le cas du projet américain de missiles tournés vers le Moyen-Orient et l'Iran...
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.