Bienheureux les riches… ils le seront encore plus

Selon une étude, les revenus du patrimoine connaissent une hausse considérable. Les raisons : la financiarisation de l’économie et les cadeaux fiscaux octroyés aux plus aisés.

C'est le retour du capitalisme euphorique du XIXe siècle. C'est du moins ce que donne à penser l'étude réalisée par l'économiste Camille Landais, de l'École d'économie de Paris. Révélée fin juin 1, l'étude établit et analyse la forte croissance des inégalités depuis 1998. Selon l'auteur, on assiste actuellement à une « explosion des hauts revenus » . Les chiffres, tirés de sources fiscales exhaustives, sont parlants : les 350 000 foyers les plus aisés ont vu leurs revenus croître de 19 % en huit ans, alors…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.