Cette chère monnaie

Marie-Louise Duboin interroge
la nature de l’argent et l’évolution
anti-démocratique de son utilisation.

«La connaissance des mécanismes monétaires échappe au commun des mortels. Donc, dans leur grande majorité, les gens admettent de se laisser conditionner par l'obligation de se procurer quelque chose dont ils ignorent l'essentiel. » C'est sur ce constat que commence Mais où va l'argent ? , un essai de Marie-Louise Duboin, qui s'est entourée, pour l'occasion, de l'équipe de la Grande Relève . Ce mensuel de réflexion socio-économique a été créé en 1935 par Jacques Duboin, un des premiers économistes à avoir…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents