Crise au Syndeac

Signe des temps ? Le Syndicat des directeurs d'entreprises artistiques et culturelles, qui regroupe environ 350 directeurs du secteur des arts vivants, connaît « une crise sans précédent », révèle le directeur de la scène nationale du Quartz à Brest, Jacques Blanc, dans une tribune parue dans Libération le 11 juillet. Première raison : « le sens même du champ commun à ces professionnels des arts et de la culture » et « leur capacité d'action et de propositions face au nouveau gouvernement ». Pour Jacques…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décolonisation inachevée

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents