Darcos (ne) censure (pas encore) la Palme d’or

Le ministre de l’Éducation nationale pris en flagrant délit de complicité avec une association anti-avortement, à propos du film de Cristian Mungiu récompensé à Cannes.

Christophe Kantcheff  • 12 juillet 2007 abonné·es

Le retour de l’ordre moral n’est décidément pas qu’une impression. On a pu s’en apercevoir ces dernières années, notamment au travers des plaintes déposées, souvent par des ligues de vertu rances ou des associations de protection des enfants, contre des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes