États et multinationales

Politis  • 19 juillet 2007 abonné·es

Il n’est pas nécessaire de noircir le tableau pour décrire la vie quotidienne de « Pascal L. » dans un monde soumis aux exigences de l’Accord général sur le commerce des services (AGCS). La fiction sur laquelle s’ouvre L’AGCS, quand les États abdiquent face aux multinationales donne une idée de ce que serait une libéralisation de tous les secteurs de services, objectif de cet accord international régi par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Les auteurs montrent que les élus ont souvent du mal à admettre que l’État a amputé sa souveraineté en transférant à l’OMC des attributions importantes, alors que les collectivités locales, les secteurs de l’éducation, de la santé ou de la culture sont concernés par les négociations qui doivent s’achever à la fin de l’année.

Idées
Temps de lecture : 1 minute

Pour aller plus loin…

« Le RN prospère sur la crise d’identité nationale qui frappe la France depuis 40 ans »
Entretien 16 juillet 2024 abonné·es

« Le RN prospère sur la crise d’identité nationale qui frappe la France depuis 40 ans »

La Ve République est tombée dans une impasse politique. Gilles Richard, historien des droites du XXe siècle, esquisse la possibilité d’un rapprochement entre les droites néolibérales et européistes au Parlement. Et redoute qu’Emmanuel Macron n’active l’article 16 de la Constitution.
Par Tristan Dereuddre
Contre la haine en cravate
Histoire 16 juillet 2024 abonné·es

Contre la haine en cravate

L’actualité française et internationale nous rappelle tout l’intérêt de l’enquête de l’historien Mark Bray sur l’antifascisme de 1945 jusqu’à nos jours, des deux côtés de l’Atlantique.
Par Olivier Doubre
Le pluralisme des médias, cible de l’extrême droite
Médias 11 juillet 2024

Le pluralisme des médias, cible de l’extrême droite

Spécialiste en sciences de la communication, François Jost montre le danger pour la démocratie de la concentration des médias entre des grands groupes privés. Et dénonce comment les médias Bolloré contournent leur obligation légale de pluralisme des opinions.
Par Olivier Doubre
Laissez les personnes non-blanches faire de la politique !
Chronique 11 juillet 2024

Laissez les personnes non-blanches faire de la politique !

Kaoutar Harchi souligne la place centrale des militants des quartiers populaires au sein de la gauche, dont certains ont pu accéder aux bancs de l’Assemblée nationale. Et qui laissent espérer pour ce pays un autre avenir que celui qui semblait, le 7 juillet, scellé.
Par Kaoutar Harchi