Hors du rang des assassins

Premier roman du Hongrois Attila Bartis à paraître
en français, « la Tranquillité » est le récit d’une lutte sanglante et presque folle contre le silence.

Il y a un monde entre « turentresquand » et « oùétaistu » . Un monde qu'elle ne veut plus voir. Depuis que sa fille violoniste, Judit, est passée à l'Ouest ; qu'elle a, à cause d'elle, subi les foudres du pouvoir et vu sa carrière anéantie ; qu'elle a, de fureur, renié et faussement enterré la fuyarde ; et qu'elle vit recluse chez elle, sans sortir jamais. Voilà quinze ans que l'ex-grande actrice Rebeka Weér n'a pas mis le nez dehors, « les saisons s'étaient succédé, le Danube était entré en crue et un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents