Jacques Robin, un utopiste fécond

Notre ami Jacques Robin s’est éteint samedi dernier, 7 juillet. Il aurait eu 88 ans au mois d’août. Nous l’avons connu en 1990 lorsqu’il fonda avec quelques autres, dont Patrick Viveret, la revue Transversales Sciences Culture. Toute sa démarche transparaît dans l’association de ces trois mots. Jacques Robin était un intellectuel de la pluridisciplinarité. Il combattait les étiquetages, les enfermements de spécialistes. Durant toute sa vie de penseur et d’homme de gauche, il s’est employé à réunir des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.