Jeux sans frontières

Avec sept millions d’utilisateurs sur la planète, la plateforme virtuelle Second Life constitue un nouvel espace de création et de communication.
Son impact marketing et politique dépend grandement de qui s’en empare.

Envie d'un autre monde ? Depuis quatre ans, Second Life fait figure, pour les internautes, de nouveau territoire de fantasmes. Moins un nouveau continent, en fait, qu'un univers parallèle . « "Virtuel" est une mauvaise traduction de l'anglais induisant l'idée que ce monde n'existe pas, remarque Thierry Maillet, consultant, chroniqueur et enseignant, qui travaille sur les relations entre consommation et citoyenneté 1. Or, il existe, sur Internet. Il vaudrait mieux dire numérique ou digital : tout le monde…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents