La tension monte

Le 6 juillet, le Sénat a adopté la loi sur la récidive, qui sera examinée à l’Assemblée le 17 juillet, à la demande du président de la République. Magistrats et travailleurs sociaux continuent de se mobiliser pour dénoncer une logique qui ne correspond pas à la réalité de la récidive et risque d’aggraver la surpopulation carcérale. Selon Pierre Tournier, chercheur à l’administration pénitentiaire, cette loi pourrait conduire à une augmentation de 10 000 détenus. Au même moment, le président de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.