« Nous n’avons pas rêvé… »

Selon Christine Delphy, sociologue et directrice de la revue « Nouvelles Questions féministes », Mai 68 a marqué la rupture avec le silence et la censure, et donné la preuve que la démocratie est possible.

Christine Delphy  • 26 juillet 2007 abonné·es

Mai68 a existé, et ce fait seul suffit à donner de l'espoir, permet de penser que la forme politique de nos « démocraties représentatives » n'est pas la meilleure, encore moins la seule possible.

Le 11 mai 68, je sors avec un collègue du Centre de sociologie européenne, rue Monsieur-le-Prince~; nous tombons sur une manifestation et, entraînés par la foule, nous sommes séparés. Immobilisée avec des centaines d'inconnus au coin de la place Saint-Sulpice, je découvre cette banalité que je ne connaissais pas~: la violence policière. Puis, alors que je tente de traverser la place pour prendre l'autobus, j'en deviens à mon tour, avec des dizaines d'autres passants, la cible. Nous sommes coursés sans raison par des hommes enragés, et sauvés par une concierge

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes