Punishment Park

Est-ce pour célébrer dignement le 231e anniversaire de la déclaration de l'indépendance des États-Unis que ressort, le 4 juillet, Punishment Park de Peter Watkins ? Sans doute, mais aussi plus certainement parce que le film n'a rien perdu de sa pertinence, plus de trente-cinq ans après sa réalisation. Ce qu'il montre est peut-être plus encore d'actualité aujourd'hui qu'hier. Moderne, Punishment Park l'est aussi dans sa forme, qui mêle la réalité et la fiction, une caractéristique forte d'aujourd'hui. Peter…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décolonisation inachevée

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents