Une double ambition

Les communistes unitaires veulent mener de front la modernisation du communisme et la refondation d’une gauche de transformation sociale.

Leur regroupement est né d'un refus. Celui de voir le PCF, leur parti ou celui qu'ils ont quitté, s'accrocher à la candidature présidentielle de Marie-George Buffet. Les communistes unitaires, dont l'association a officiellement vu le jour fin mars, tenaient samedi dernier une rencontre nationale à Saint-Denis. Cette réunion, qui a rassemblé une centaine de participants, parmi lesquels des responsables du PCF comme Roger Martelli, Pierre Zarka ou le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône Robert Bret,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents