La LCR fait sa révolution

Olivier Besancenot appelle à la création d’un nouveau « parti anticapitaliste » pour lutter contre la politique de Nicolas Sarkozy.

Le « nouveau parti » que la LCR projette de construire « pourrait être un regroupement de personnalités anonymes » , a précisé Olivier Besancenot, lors de la 16e université d'été de la formation trotskiste, qui se déroulait du 25 au 28 août, à Port-Leucate (Pyrénées-Orientales). Si l'annonce de la création d'une nouvelle organisation « anticapitaliste » et « révolutionnaire », vouée à remplacer la LCR, a dans l'ensemble été bien accueillie, les modalités de sa création ont suscité de nombreuses questions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents