Tableau noir

Suppressions de postes, service minimum, entailles à la carte scolaire… La rentrée se présente mal. Face à la libéralisation annoncée de l’école, une intersyndicale prépare une grande mobilisation pour l’automne.

Ingrid Merckx  • 30 août 2007 abonné·es
Tableau noir

La saignée~: 11~200 postes seront supprimés dans l'Éducation en 2008. Le chiffre tant redouté est tombé le 23 août. S'il est en deçà des prévisions les plus pessimistes, qui tournaient autour de 17~000 postes en moins, il reste considérable. « On voit mal comment le gouvernement va pouvoir absorber ces suppressions de postes sans toucher à l'offre publique d'enseignement » , s'alarme Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU (voir page suivante). La lettre de mission envoyée par Nicolas Sarkozy au ministre de l'Éducation, Xavier Darcos, ne lui enjoint-elle pas de chercher à « réduire le volume horaire des élèves »~? Fin juillet, cinq fédérations de l'éducation ­ Unsa

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes