Y’a le feu au climat

MESSINIS/AFP Le Péloponnèse en flammes, près de 70 morts, des dizaines de disparus. La catastrophe est historique. Accusés : des gestes criminels, des autorités débordées, mais surtout l'exceptionnelle sécheresse qui a cuit la Grèce et l'Europe du Sud. Au nord de l'Europe, inondations, monstrueuses comme en Angleterre. Mais bien pires au Bangladesh (la moitié du pays en eau) sous une mousson hors norme. Oman connaît le premier cyclone de son histoire, Dean ravage les Caraïbes, etc. L'été des canicules,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.