Comme un western

Scope éditions inaugure une nouvelle formule – un livre, un film –
avec « le Dos au mur » de Jean-Pierre Thorn, grand défenseur du documentaire comme reconstruction en direct.

« Marre des discussions d'intellos, on va dans le réel ! », s'est écrié Jean-Pierre Thorn, jeune cinéaste, au lendemain de Mai 68. Il a trouvé l'usine Alsthom de Saint-Ouen au bout de sa ligne de métro. Il y est resté huit ans comme ouvrier spécialisé, puis il est revenu au cinéma. Mais, en octobre 1979, il a été rappelé par les « copains » d'Alsthom, qui entamaient un mouvement de grève avec occupation. Alors le cinéaste a repris le chemin de l'usine, avec une caméra. Longue, difficile, déclenchée pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents