Darwich en musique

Pari osé et réussi : Dominique Devals a non seulement décidé de chanter Mahmoud Darwich, mais elle le fait sur des rythmes et des mélodies de jazz. C'est au contrebassiste Philippe Laccarrière qu'elle s'est adressée pour la composition des musiques, et celui-ci a réuni sa « Mini Compagnie » (Thierry Bretonnet à l'accordéon, Fabrice Leselier aux percussions et Hubert Colau à la batterie) pour l'accompagner. Onze Astres sur l'épilogue andalou est le fruit de ce métissage enthousiasmant. Sans doute…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents