La carte des risques Mon 810

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Alors que l'annonce d'un moratoire sur les OGM semble possible lors du Grenelle de l'environnement, le collectif Alerte OGM publie la « carte des risques génétiques », relevé (partiel) des cultures de maïs transgénique Mon 810 identifiées cet été par les militants anti-OGM 1. Conjointement, la Confédération paysanne a remis à la secrétaire d'État à l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, un mémorandum récapitulant les multiples arguments démontrant l'impossible cohabitation entre les OGM et les cultures conventionnelles ou bios 2
. Parexemple, il est désormais démontré que le pollen de maïs, que l'on croyait trop lourd pour voyager sur de longues distances, peut polluer des parcelles à des kilomètres de distance.



Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.