La fête au fret

Le rail, c'est tellement écolo ! LaSNCF, qui en joue à pleine com' (pour les voyageurs), a pourtant annoncé cet été la fermeture de 262 gares de fret dès fin novembre. Et pas que du petit : Le Mans, Poitiers, Saint-Pierre-des-Corps (Tours) ou Limoges sont concernés. Va falloir expliquer ça à Sarkozy, qui veut augmenter d'un quart en cinq ans la part de marché des transports non routiers. Eh, M. Borloo, on est en plein Grenelle, et la SNCF est sous votre tutelle, rappelle France nature environnement. Les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.