Un certain climat

Sébastien Betbeder signe « Nuage », un premier long métrage sur la disparition.

Nuage dans le ciel. Nuage dans le regard. Nuage dans la tête. Nuage dans le coeur. Nuage dans le lait. Nuage de fumée... Sébastien Betbeder inventorie toutes les formes d'intempéries, climatiques et intimes, qui enveloppent et rassemblent quatre personnages. Un photographe dont la femme a disparu, leur fille, et un jeune homme qui a croisé la disparue. L'absente et l'étranger partageant un mal dont on ne sait s'il est réellement pathologique~: ils souffrent de l'apparition brutale d'un voile noir qui leur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents