Création d’ignorance

« L’Atlas de la création », envoyé aux écoles en février 2007, a fait réaliser aux enseignants qu’ils étaient des cibles stratégiques pour les idéologies créationnistes.

Ingrid Merckx  • 18 octobre 2007 abonné·es

Août 1999. Le Conseil de l'éducation du Kansas adopte de nouveaux critères pour l'enseignement des sciences. La science darwinienne est ravalée au rang d'hypothèse, et le créationnisme, au nom duquel le monde a été créé par Dieu en sept jours, obtient droit de cité dans les écoles. Dans un pays où les programmes scolaires sont du ressort des autorités locales, les débats flambent dans chaque État. Début 2000, au moins sept États tentent de gommer Darwin des programmes scolaires. En Alabama, les livres de science sont sommés d'établir que l'évolution est une « théorie controversée » au prétexte que « personne n'était là au moment de l'apparition de la vie sur terre, donc toute affirmation sur les origines de la vie relève de la théorie, non des faits ». « Bien que l'État du Kansas soit

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes