Des avancées (presque) certaines…

Le Grenelle de l’environnement aura consacré la biodiversité et la santé environnementale comme des sujets de première importance.

Samedi, après de nombreux coups de téléphone aux responsables associatifs, Nicolas Hulot a rencontré le président de la République. En insistant sur la nécessité de valider les mesures présentées par les groupes de travail sur le réchauffement climatique, pour la préservation de la biodiversité et de la santé, menacée par les pollutions de l'air et de l'eau. Les plus populaires. Ceux qui interviennent auprès du Président lui expliquent que nombre de décisions sont déjà considérées comme acquises par la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents