Qui veut la peau de Darwin ?

L’offensive créationniste inquiète de plus en plus les chercheurs et les enseignants, invités à remettre en cause la théorie de l’évolution. Un colloque est organisé les 19 et 20 octobre sur le sujet.

Depuis 1859 et la diffusion de l'Origine des espèces de Charles Darwin, la théorie darwinienne est l'objet d'attaques. Aux États-Unis, les fondamentalistes protestants militent pour introduire dans les textes de loi la théorie dite « créationniste », selon laquelle l'homme est de création divine. En juillet 1925, à Dayton, un professeur de sciences naturelles est condamné pour avoir enseigné le principe de l'évolution et contredit, ce faisant, une loi promulguée par l'État du Tennessee trois mois plus tôt,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents