Kaw, mine sinistre

« Pour moi, la mine d'or de la montagne de Kaw, c'est toujours une horreur écologique. D'abord à cause du site : c'est un sanctuaire biologique. C'est le dernier endroit de Guyane où il faut monter un projet minier. La montagne de Kaw est le premier relief du littoral guyanais qui arrête les vents océaniques. C'est une forêt tropicale humide qui a échappé aux glaciations il y a des milliers d'années. » L'auteur de ce jugement sans appel est Pierre Balland, inspecteur général de l'environnement, dont le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.