La copie faible d’Olivennes

À peine rendu, le rapport de Denis Olivennes (voir Politis n° 973) s'est déjà transformé en un accord qualifié par Nicolas Sarkozy de « moment décisif pour l'avènement d'un Internet civilisé » . Hormis deux petites concessions pour améliorer les offres légales ­ l'abandon provisoire des verrous anticopie (les DRM) et l'alignement du délai de diffusion des films en VOD sur celui des DVD (six mois après leur sortie) ­ l'accord vise essentiellement à « désinciter » le téléchargement illégal. Il reprend, en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents