La fronde anti-commune

Ça a l'air anodin et administratif, le projet de créer le 8 décembre, à la pointe sud-est de la Camargue, la commune de Salin-de-Giraud, jusque-là un quartier d'Arles. Mais c'est un vrai péril potentiel pour cet écosystème exceptionnel. Car ce hameau recouvre exactement le domaine de la Compagnie des salins du Midi et des salines de l'Est, plus gros propriétaire de Camargue avec 14 000 hectares, dont l'activité, qui a jusque-là préservé la zone humide, est en déclin. Comment la nouvelle municipalité entend…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.