Le mythe du mouton noir

Le sociologue Réda Benkirane* analyse la campagne du leader populiste de l’Union démocratique du centre, Christoph Blocher, vainqueur inquiétant des élections législatives.

Jamais une carte postale d'Helvétie n'aura fait si vite le tour du monde. L'affiche de campagne du premier parti politique suisse, l'Union démocratique du centre (UDC), aura été le thème majeur des élections fédérales du 21 octobre. L'image n'est pas vraiment une représentation raciale d'une Suisse de souche, mais plutôt un instantané ethnographique. Ayant récolté 30 % des voix, les dirigeants, à défaut de raisonnements fins sur la Suisse et le monde, suscitent au sujet de leur politique migratoire des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.