Les poubelles débordent

«Dans deux ans, le spam appartiendra au passé », fanfaronnait Bill Gates en 2004. Las, non seulement le spam perdure, mais le phénomène prend de l'ampleur. Fin 2005, les experts du réseau estimaient que, sur un total de 130 milliards de courriels échangés chaque jour dans le monde, les deux tiers étaient des pourriels. Fin 2006, plusieurs études, dont celle publiée par Secuserve, constataient qu'en France comme en Europe, le nombre de spams avait presque doublé en un an, et atteignait 93 à 95 % du trafic !…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents