Où veulent-ils en venir ?

Que reste-t-il à négocier de la réforme des régimes spéciaux de retraite ? Et de la loi Pécresse sur les universités ? Ces deux dossiers relèvent d’une même logique orientée vers les marchés financiers et la propriété individuelle.

Cette réforme, je l'ai promise, je l'ai tenue » , s'est félicité Nicolas Sarkozy, alors que le mouvement social contre la réforme des régimes spéciaux de retraite a pris fin vendredi 22 novembre. Sur la défensive, les grandes confédérations syndicales, en particulier la CGT, ont obtenu l'ouverture d'une période de négociations qui pourrait durer un mois, tout en maintenant la perspective d'un nouveau mouvement. Qu'ont-elles à gagner de ces tables rondes tripartites avec les représentants du gouvernement et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Billets accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents