Portraits crashés

Avec « Paysages manufacturés », Jennifer Baichwal interroge l’esthétique des photos de nature saccagée que présente Edward Burtynsky.

Patrick Piro  • 29 novembre 2007 abonné·es

Décharges fumantes à l'aube, camaïeu de compressions de voitures, carrières cubistes ou spirales, proues de navire aux regards de masques africains... Aux premières images, on se prend à supposer que la réalisatrice nous concocte un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes