Prix Wepler

Le prix Wepler-Fondation La Poste n'est pas tout à fait comme les autres prix d'automne. La preuve : pour ses 10 ans, il revient à Olivia Rosenthal, pour On n'est pas là pour disparaître (Verticales), dont nous disions tout le bien que nous en pensons ici même la semaine dernière. Une mention spéciale a été attribuée à Louise Desbrusses pour Couronnes, boucliers, armures (POL). Le prix Wepler distingue des livres de littérature. Ce n'est peut-être pas un hasard puisque son jury, composé avant tout de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents