Sus aux faux écolos !

Quatre ONG ont organisé un vote citoyen pour couronner, le 4 décembre, les plus scandaleuses pratiques de lobbying et « d’écoblanchiment » observées dans l’Union en 2007.

David Leloup  • 29 novembre 2007 abonné·es

Acheter des études scientifiques biaisées, financer secrètement des think tanks anarcho-capitalistes, se faire passer pour d'authentiques écologistes ou encore s'assurer un accès très privilégié auprès d'organes décisionnels de l'Union européenne... Voici quelques-unes des pratiques de lobbying inavouables qui ont cours aujourd'hui dans la capitale de l'Europe. Afin de braquer les projecteurs sur ces méthodes peu orthodoxes, le « Prix du pire lobbying de l'Union européenne (UE) » a été lancé en 2005 à l'initiative de quatre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes