«~Une baisse de 20~%~»

Nordine Kadri a 41 ans, il est agent d'exploitation à la vente de billets et à la circulation des trains, à Nouzonville, dans les Ardennes.

Je suis entré à la SNCF en 1989, à l'âge de 23 ans. Je travaille en 2 x 8. Je fais des journées de 5 h 30 à 13 h 30, parfois de 4 h 30 à 12 h 30. Les après-midi, je travaille de 12 h à 20 h. Pour travailler un jour férié, nous avons une prime de 15 à 20 euros par jour. Mon salaire de base est de 1 600 euros net. J'ai une cotisation de 7,85 % pour ma retraite, et la cotisation patronale est de 42,30 % sur 88 % du salaire, taux qui n'a pas bougé depuis des décennies. Dans la situation actuelle, je dois…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.