A45 et A65, d'intérêt supérieur

Après le Grenelle, le développement des autoroutes françaises semblait écorné. Ne seraient « sauvés », parmi les 2 500 km prévus, que les projets d'intérêt local ou comportant des impératifs de sécurité. La patrie doit être en danger : après que le ministre des Transports a confirmé les 147 km rectilignes de la A65 Pau-Langon, voici que Fillon vient d'appuyer la réalisation de la A45 entre Lyon et Saint-Étienne 1, dont la déclaration d'utilité publique serait signée en 2008 . « C'est un bon projet, qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents