De l’OGM à l’ADN…

Claude-Marie Vadrot  • 13 décembre 2007 abonné·es

Une dizaine de « faucheurs volontaires d'OGM » font l'affiche, ce jeudi, du tribunal de Cahors pour refus de se soumettre à « un prélèvement biologique destiné à leur identification

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes