Livret A : le rapport Camdessus

Thierry Brun  • 21 décembre 2007
Partager :

Le rapport sur la réforme de la distribution du Livret A de Michel Camdessus est enfin disponible dans sa version électronique. Le gouverneur honoraire de la Banque de France a pourtant remis le 17 décembre son rapport au Premier ministre, en présence de Christine Lagarde et de Christine Boutin.

Selon le document, le nouveau livret A deviendrait un pur produit d’épargne et non, comme il l’est partiellement aujourd’hui, un substitut au compte bancaire pour les plus démunis. Pour Michel Camdessus, la banalisation du produit d’épargne n’est justifiable que si l’ensemble des banques s’engagent dans l’amélioration de l’accessibilité bancaire et que la Banque postale devienne une banque de plein exercice.

« Le contexte de la généralisation de la distribution du livret A justifie que la Banque postale soit mise en mesure de remplir, sans autres délais que ceux justifiés par les nécessités de préparation opérationnelle, la plénitude des attributions d’une banque de détail de plein exercice, y compris l’octroi des crédits à la consommation et de l’assurance », écrit l’ancien patron du FMI dans son rapport.

Par ailleurs, le document prévoit une période transitoire de cinq ans pendant laquelle la Banque postale verra son taux de rémunération sur la collecte du livret A ramené du 1,3 % actuel au 0,4 % avancé dans le rapport. (Avec AFP)

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don