Faute de goût

Les Chiennes de garde ont manifesté, vendredi, devant les locaux du Nouvel Observateur pour protester contre la une de l'hebdo présentant une photo nue et de dos de Simone de Beauvoir. Les féministes brandissaient des pancartes demandant, non sans humour, à voir les fesses de Wittgenstein, Levinas, Ricoeur, Bergson, Canguilhem, Merleau-Ponty, mais aussi de... Jean Daniel. On ne doute pas que cette faute de goût (en regard non de l'esthétique de son postérieur mais de son oeuvre littéraire) ait flatté l'ego…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents