Le « facteur Israël »

L'influence de la politique américaine sur Israël étant ce qu'elle est, un panel de huit politologues israéliens s'est récemment constitué pour évaluer les candidats à la Maison Blanche. Cela en fonction de leur aptitude à bien défendre les intérêts d'Israël. Ce qu'ils nomment le « facteur Israël ». La dernière évaluation situe le Républicain Rudy Giuliani et la Démocrate Hillary Clinton en tête de ce hit-parade d'un genre particulier, dont on peut trouver le détail sur le site du quotidien Haaretz . Le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents