Le monde en 2008

Denis Sieffert  • 4 janvier 2008 abonné·es

Ce sont des lignes qu’il faut écrire sans relire celles que l’on a écrites dans les mêmes circonstances de calendrier un an auparavant. Les vœux sont toujours pieux et répétitifs, ce qui ne les empêche pas d’être sincères. Ils sont avant tout un témoignage d’amitié. Ce sont ces vœux-là, de bonheur personnel, que je vous adresse à vous tous, lectrices et lecteurs, au nom de notre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 4 minutes