Mort d'un fedayin

Avec la disparition de Georges Habache, c'est une page de l'histoire de la résistance palestinienne qui se tourne. Celle des fedayins, combattants laïques, auteurs dans les années 1970 d'actions ciblées qui ont fait connaître au monde la question palestinienne. Le fondateur du Front populaire de la libération de la Palestine est mort samedi à Amman, à l'âge de 82 ans. Il vivait depuis cinq ans dans cette Jordanie où ses hommes et ceux de l'OLP avaient essuyé une terrible défaite en septembre 1970. Cet…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.