Un bloc contre l’exclusion

Un collectif a défini les treize engagements indispensables pour une politique publique en faveur des sans-abri et des mal-logés. À charge du député Étienne Pinte de les intégrer dans le plan d’action annoncé pour la fin janvier.

Victoire ou privilège ? En ces temps où la concertation n'est pas de mise, l'action en faveur des sans-abri et des mal-logés prend la politique du passage en force à contre-pied. Figurant, ces jours derniers, un dossier qui progresse par allers-retours entre le terrain et le gouvernement. Rien n'était moins sûr, il y a encore un mois, quand, prévoyant que la mise en place de la Loi sur le droit au logement opposable (Dalo) courait au désastre, les associations de lutte contre l'exclusion sont reparties à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Extinction Rebellion sonne la révolte en France

Écologie accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents